Pro Hispania
Association Suisse des Églises Protestantes

Oecuménisme protestant

Œcuménisme.

Source : Eglise Evangélique (Réformée) Espagnole.

1. Œcuménisme protestant.

A) Contexte de l’Etat.
La IEE est intégrée au sein de la FEREDE (Fédération des Entités Protestantes d’Espagne). Dans le cadre de cet organisme, en lien avec d’autres dénominations protestantes, elle a établi les accords de coopération avec l’Etat, prévus par la Constitution espagnole. Ceux-ci, approuvés par le Congrès espagnol en novembre 1992, ont donné lieu à leur reconnaissance par les institutions publiques, intégrant les Eglises protestantes dans le cadre de la légalité en vigueur.
Au travers du Comité espagnol de coopération ecclésiastique (CECI), des relations spéciales de collaboration sont maintenues avec l’Eglise Evangélique (Réformée) Espagnole.
Dans le cadre d’un fonctionnement autonome, les différentes communautés s’intègrent dans les Conseils protestants composés des différentes dénominations protestantes.

B) Contexte international
L’IEE est membre fondateur du Conseil œcuménique des Eglises depuis 1948 et entretient des relations de collaboration avec les Eglises et les organismes protestants qui le composent.
De cette manière la IEE est membre de : l’Alliance Réformée Mondiale, du Conseil Méthodiste Mondial, de la Conférence des Eglises Européennes et de la Conférence des Eglises Protestantes des Pays Latins d’Europe (CEPPLE).

2. Œcuménisme inter – confessionnel
En fidélité à Jésus-Christ, et à partir de sa spécificité comme héritière des Eglises Réformées Protestantes du XVI ème siècle, la IEE entretient des relations avec les Eglises catholique et orthodoxe.

A) Contexte de l’Etat
Au plan de l’Etat, et au travers de son Secrétariat à l’œcuménisme, la IEE établit des relations avec les organismes correspondants de l’Eglise Catholique Romaine. Elle participe activement à la célébration annuelle de la Semaine Universelle de Prière pour l’Unité des Chrétiens.

B) Contexte international
Comme membre fondateur du COE et au travers des organismes qui s’y réunissent, la IEE entretient également des relations avec les autres confessions chrétiennes. Dans ce cadre et par ses représentants et délégués, elle est présente et collabore aux travaux de la Conférence des Eglises Européennes, organisme de relations entre les Eglises protestantes et orthodoxes d’Europe.

3. Relations internationales
De plus, la IEE, dans des champs spécifiques, est membre d’autres organismes dans lesquels elle collabore activement.

A) Contexte de l’Etat
Dans le cadre de l’Etat elle participe aux projets de la Commission Espagnole d’Aide au Réfugié (CEAR), comme membre fondateur.

B) Contexte international
Au plan international, elle est membre de la Commission Economique Européenne « Eglise et Société » (EECCS), organisme de relation et de consultation auprès des institutions de l’Union européenne.
Au travers de son Département des Moyens de Communication Sociale, elle est membre de l’Association Mondiale pour la Communication Chrétienne (AMCC-WACC).
La IEE est membre également d’Eurodiaconie, organisme créé récemment pour la collaboration entre les Eglises protestantes d’Europe pour le traitement des problématiques sociales.