Pro Hispania
Association Suisse des Églises Protestantes

Institutions de la IEE

Centre œcuménique « Los Rubios »

Le Centre œcuménique « Los Rubios » est une œuvre de la IEE. C’est un lieu de vacances, de rencontres, de retraites et de séminaires pour les visiteurs individuels, pour les familles ou les groupes, quelle que soit l’orientation religieuse. 
La situation du Centre œcuménique permet de découvrir l’histoire, la culture et l’art de l’Andalousie à travers ses monuments les plus significatifs, à Grenade, à Cordoue et à Séville, à l’aide d’excusions d’un jour en car. 
Aux alentours, quiconque peut faire du tourisme selon ses goûts et en suivants diverses routes. La plage se trouve à 200 mètres du Centre qui est ouvert toute l’année.
Adresse : Centro Ecuménico Los Rubios 
Camino Viejo de Velez 26
29738 TORRE DE BENAGALBON (Málaga), Espagne
Tel./Fax: (+34) 952 40 11 99 ; Email: info@centrolosrubios.es

Fondation Federico Fliedner

Cette fondation est une œuvre diaconale protestante qui se consacre fondamentalement à être au service de la société espagnole à travers l’action sociale et éducative, comme réponse à l’interpellation de Jésus en vue d’aimer le prochain. La FFF participe de l’esprit du Mouvement de l’Evangile Social, mené à bien tout au long du XIXème siècle comme résultat du renouveau spirituel protestant en Europe et en Amérique du Nord des XVIII-XIXèmes siècles. Cet esprit a irrigué profondément les structures de l’Eglise Evangélique (Réformée) Espagnole, matrice de la FFF. Ayant dû résister malgré tout pendant la dictature franquiste, il s’est relevé avec force dès 1960. La vocation diaconale de la FFF est globale (non spécialisée), bien qu’elle ait été conduite selon son histoire à se centrer sur : 

La vocation de la FFF est de servir dans ces contextes où surgissent des besoins importants des Eglises et de la société.

Identité

La Fondation est une institution sans but lucratif, inspirée par la foi chrétienne dans sa tradition protestante, cherchant ses racines dans la vie, l’œuvre et les paroles du Christ. Née au sein de la l’Eglise Evangélique (Réformée) Espagnole, elle conserve avec cette Eglise un lien particulier et fait sienne sa vocation œcuménique de collaboration avec les Eglises et les organisations ecclésiales.

Origine

La Fondation est l’héritière de la dénommée œuvre Fliedner, qui s’inscrit dans la vocation sociale du protestantisme espagnol du XIX siècle et qui, depuis ses origines, s’est consacrée au service du peuple espagnol protestant et de la société espagnole, en promouvant une éducation culturelle et chrétienne, collaborant dans la prédication de l’Evangile, et en assistant les plus nécessiteux.

Ainsi donc, la Fondation a hérité de diverses initiatives du protestantisme espagnol, nées au cours du XXème siècle et généralement soutenues par l’Eglise Evangélique (Réformée) Espagnole, au profit des plus défavorisés (spécialement la population infantile, les réfugiés et les migrants, les anciens, entre autres) et de la formation théologique. 
La Fondation fait donc historiquement référence à une personnalité fondatrice (Federico Fliedner), non pas tant pour célébrer sa mémoire sinon ce qu’il a représenté, à savoir : un concept de mission intégrale, selon lequel la proclamation de l’Evangile et le service du prochain (par le biais de la formation et de l’aide), qui conduisent l’individu à son développement personnel, forment un tout non séparable. Le dimanche de la Résurrection de l’an 1869, le fondateur, Federico Fliedner, se rendit pour la première fois en Espagne pour connaître la situation des petites communautés protestantes qui s’étaient établies après la Révolution de 1868 (populairement nommée « La Glorieuse »), donnant la liberté de culte en Espagne. Le 9 novembre 1870, F. Fliedner s’installa définitivement à Madrid. Les temps ont changé, car dans l’actualité il y a la liberté et l’égalité pour tous les protestants espagnols, mais la vocation diaconale de la Fondation demeure vivante, se renouvelant dans le présent avec espérance pour le futur, confiant dans le Christ, son Maître et Seigneur.

Maison Mamré

Mamré offre un espace unique pour passer quelques jours de repos loin des bruits des grandes villes. Cette Maison d’accueil se trouve dans la partie historique de la vieille ville touristique de Jaca. Depuis là, on peut faire de belles excursions dans les environs. C’est un lieu idéal pour passer une période de vacances en famille, organiser une retraite, se ressourcer. Mamré constitue un projet national de l’Eglise Evangélique (Réformée) Espagnole.

La Maison offre un service hospitalier, avec chambres individuelles, ou doubles et collectives. Située sur le chemin de St. Jacques de Compostelle, elle offre un accueil aux pèlerins. Elle contient 24 lits et 11 lits pour l’accueil des pèlerins (24 chambres). Les prix sont économiques, avec des tarifs spéciaux pour enfants de 7 à 12 ans (gratuité pour les enfants de 0 à 6 ans). Elle se trouve dans le centre historique, à 50m. de la cathédrale. Bien située pour les visites touristiques, en hivers elle est proche des sports d’hivers et des stations de ski pyrénéennes. La salle à manger peut contenir 45 personnes. 
Adresse : Casa Mamré, C/ del Arco, nº 1, 22700 JACA (Huesca), 
Téléphone: + 34 974 36 32 71, www.casamamre.org

Fondation Bet-San

Bet-San est une Fondation privée sans but lucratif, qui accueille et accompagne des personnes âgées depuis 1969, conservant une convention de collaboration avec le Département d’Action Sociale et de Citoyenneté du Gouvernement de Catalogne. Elle offre des services d’assistance aux résidents et d’accueil diurne pour les personnes âgées, avec un support et des activités pour la vie quotidienne, en vue de promouvoir l’autonomie et de maintenir la dignité pour le bien-être des personnes accueillies et des résidents. 
La Fondation dispose d’une équipe interdisciplinaire de haute qualité avec la capacité d’offrir une attention globale et personnalisée et de prendre en compte les aspects médicaux, sociaux, familiaux, psychologiques, culturels et spirituels.

Histoire

La Résidence a été inaugurée le 26 octobre 1969 par le pasteur Samuel Capò i Ferrer qui a donné à la réalisation de ce projet son impulsion principale. Durant des années le pasteur avait tout mis en œuvre pour sensibiliser les membres de l’Eglise Evangélique (Réformée) de Catalogne sur la nécessité de créer une Maison pour les croyants protestants et les personnes âgées aux ressources limitées pour qu’elles puissent y vivre leurs dernières années.

Grâce aux efforts de la communauté protestante, on parviendra à acheter un terrain avec une petite maison dans le quartier de Raval de St. Coloma de Gramenet (Barcelona). Au début, cette maison sera utilisée comme lieu de culte pour la nouvelle église de la localité et, plus tard, avec l’aide de l’œuvre allemande de Gustav Adolf Werk, la résidence sera construite avec une capacité d’accueil de 45 personnes. En 1974 arriveront des membres de communautés protestantes de Galicie qui s’engageront totalement et de manière volontaire en vue de mener à bien toutes les tâches nécessaires au bon fonctionnement du Centre. 
En 1998, la collaboration de l’ICASS sera sollicitée et obtenue, de telle manière que la structure pourra accueillir une équipe plus professionnelle et interdisciplinaire. Avec la nécessité du moment, en 2001, des modifications et un agrandissement du Centre seront faits pour servir également de lieu d’accueil en journée. En 2007, on procédera à d’autres travaux pour ouvrir un espace destiné à l’unité spécialisée s’occupant des personnes atteintes de démences. 
Adresse : Residencia Bet-San, Rue Monturiol 30-32,08923 St. Coloma de Gramanet, 
(Barcelone), Espagne, www.iee-betsan.org

SEUT

La Faculté de théologie SEUT se trouve à l’Escorial (Madrid) ; elle dispense une formation théologique tant au plan universitaire qu’au plan de la vulgarisation avec sa formation à distance, mise en place dès les années 90, devenue une spécialisation. Le prestigieux « Open Theological College » du Royaume Uni a apporté sa contribution pour la mise en place de ce programme de formation, offrant ses outils et matériaux afin qu’ils soient traduits et adaptés pour les premiers inscrits. Le SEUT exerce une mission pédagogique au profit d’une large palette d’Eglises et dénominations ; il est intégré à la Fondation Federico Fliedner.

Objectif prioritaire

L’objectif du SEUT est d’offrir aux croyants et aux communautés protestantes une solide formation académique et spirituellement profonde, avec trois accents particuliers : 

Le SEUT offre un programme de « Graduado en Teologia », qui peut être obtenu en résidentiel, à distance, ou en combinant les deux formes. Voir le site www.centroseut.org

Histoire

Les origines de la Faculté de théologie SEUT (Seminario Evangelico Unido de Teologia) remonte à 1884, avec l’Institut Evangélique de Théologie de Puerto de St. Maria (Cadiz). A partir de cette époque, les protestants espagnols ont connu les vicissitudes et difficultés liées à une histoire parfois mouvementée. En 1919, l’Institut se transfère à Madrid, prenant le titre de SEUT, se maintenant jusqu’à la Guerre Civile Espagnole (1936-1939). 
Le SEUT ouvre à nouveau ses portes dès 1947, quittant la Rue Noviciado pour s’installer au Collège El Porvenir (Madrid). En 1958 il est fermé pour des raisons gouvernementales, se transférant la même année à Barcelone avec le nom de « Centre Evangélique de Formation Théologique ». Les cours de la première année sont donnés au Séminaire Baptiste, ensuite dans les locaux de l’église San Pablo et dans la maison particulière du directeur du Centre, Manuel Gutiérrez Marin.

En 1965, le Séminaire retourne à Madrid, s’installant dans l’immeuble de l’ « Iglesia de Jésus » (Rue Calatrava), et récupère le nom de « Seminario Evangelico Unido de Teologia », pour passer ensuite dans les locaux de l’église centrale de l’Eglise Réformée Episcopale (Rue Beneficencia). En 2002, le Séminaire prend place dans son lieu actuel, à l’Escorial (Madrid). 
Jusqu’en 1992 le Séminaire fonctionne sous le régime d’un enseignement résidentiel, puis commence à adopter simultanément l’enseignement à distance, ouvrant le programme de formation à des candidats au ministère pastoral appartenant à diverses Eglises, ainsi qu’aux laïcs engagés dans leurs communautés locales. Des pasteurs et missionnaires y trouvent également la possibilité de poursuivre leur formation continue et d’approfondir leurs connaissances. 

Le corps professoral est composé de membres représentant six dénominations protestantes et les étudiants proviennent de la large palette du monde protestant et de divers pays (Espagne, Europe, Amérique Latine et Etats-Unis). Faisant partie de la Fondation F. Fliedner, le SEUT est relié au « Comité Espagnol de Coopération Inter-ecclésial » qui comprend les presbytériens, les méthodistes, les congrégationalistes, les luthériens et les anglicans. 

Fausto BERTO Source : site www.iee-es.org