Pro Hispania
Association Suisse des Églises Protestantes

140 ans de méthodisme à Barcelone

Les Méthodistes de Barcelone ont célébré le dimanche 2 octobre 2012 les 140 ans de présence dans la capitale catalane de leur dénomination. C’est en 1871 que s’ouvrirent les portes de l’actuelle Eglise Protestante de Barcelone-Centre, située au numéro 26 de la Rue Tallers, une des communautés protestantes les plus anciennes de la ville, accueillant chaque dimanche le culte protestant, avec une exception durant les années 1939 et 1945. Durant les années du Franquisme, quand toutes les églises protestantes catalanes furent interdites et contraintes de fermer leurs portes, les fidèles n’avaient d’autre solution que de célébrer leur culte dans leurs maisons et dans la clandestinité.

On a donc célébré le dimanche 2 octobre un culte spécial dans cette église, « pour faire mémoire de ces 140 ans , avec ses périodes difficiles », a expliqué le pasteur émérite et théologien Enric Capò. Le protestantisme a pénétré dans la péninsule ibérique coïncidant avec le grand mouvement de la Réforme du XVI ème siècle, bien que l’Inquisition ait tout mis en œuvre pour éliminer les cercles naissants de Seville et Valladolid, acquis aux idées nouvelles. Ensuite, pendant 300 ans, quiconque voudra embrasser la foi protestante sera persécuté et devra s’exiler.

En 1868, au travers du triomphe de la Révolution de « La Gloriosa », on autorisa pour la première fois en Espagne l’entrée des missions protestantes : en lien avec les Baptistes, prirent place à Barcelone d’autres dénominations, Baptistes, Prébytériens, Assemblées de frères, Anglicans. Enric Capò a rappelé qu’au travers du triomphe de la Révolution libérale, le général Prim s’était réuni avec un groupes de missionnaires protestants en leur disant que désormais ils pourraient parcourir l’Espagne « la Bible sous le bras ».

Durant la Restauration bourbonique, uniquement en deux périodes de l’histoire espagnole la loi a garanti la pleine liberté religieuse et le caractère non-confessionnel des pouvoirs publics : pendant la Deuxième République et suite à la Constitution de 1978. Les Méthodistes prirent naissance dans l’Angleterre du XVIII ème siècle, aux abords de la révolution industrielle, dans le dénommé revivalisme libérateur de John Wesley.

Le mouvement se propagea avec force dans les colonies britaniques d’Amérique du Nord, et actuellement c’est une des dénominations protestantes majeures au plan mondial, avec 76 Eglises protestantes dans 132 pays, comprenant 75 millions de fidèles. En Catalogne, les méthodistes avait également promu durant le XIX ème siècle les collèges protestants, parmi lesquels Rubi dans les quartiers barcelonais de Poblenou et El Clot, avec des méthodes pédagogiques d’avant-garde, bien que l’établissement fut fermé avec l’entrée des troupes nationales en 1939, et jamais ses portes ne furent ouvertes à nouveau. 

La Vanguardia, 2 oct. 2011