Pro Hispania
Association Suisse des Églises Protestantes

Assemblée Générale de Pro Hispania 2020

Rapport sur l’année 2019 présenté le 12 septembre 2020 à Mollie-Margot

Nous sommes heureux que notre Association puisse poursuivre son activité dont l’objectif est de maintenir les liens avec l’Eglise Evangélique/Réformée Espagnole (IEE) et de lui apporter notre soutien financier. Celui-ci a légèrement diminué ces dernières années, mais nous espérons qu’il pourra se poursuivre grâce à la solidarité de nos donateurs et aux lecteurs de l’Etoile du Matin. Nous leur disons toute notre reconnaissance.

Pro Hispania publie chaque année trois numéros (autrefois quatre) de l’Etoile du Matin qui donnent des informations sur la vie de notre Eglise sœur. En 2019 notre Association a publié les numéros 358, 359 et 360. Sans cette publication, Pro Hispania ne pourrait pas poursuivre son objectif. En effet, nos donateurs apportent leur soutien à l’Association essentiellement à la suite de la publication de la revue, en réglant leur cotisation ou en faisant un don. L’appel aux dons spéciaux (dans les EdM 359 et 360) pour le 150e anniversaire de la IEE, notamment fêté au Synode Général de la IEE à Alicante (31 oct au 3 nov 2019), n’a pas donné le résultat que nous aurions pu attendre. Pro Hispania a pu versé à la IEE 7500 CHFR, alors que nous aurions voulu atteindre le montant de 10000 CHFR. Régler ne serait-ce que les 15 euros, ou les 20 CHFR, de l’abonnement annuel est à la portée de tout le monde.

L’événement saillant de l’année 2019 fut le Synode Général à Alicante où nos amis Sylvette et Guy Delessert représentèrent Pro Hispania. Sylvette a transmis notre message d’amitié au Synode. Elle a rédigé un vivant compte rendu de ce Synode dans l’EdM 360 dont le thème était : « IEE, 150 ans ; Proclamer l’Espérance ». La conférencière invitée, Corinne Lanoir (Paris), est intervenue sous le titre : « Une voix crie dans le désert, préparez le chemin du Seigneur. Comment proclamer l’espérance aujourd’hui dans notre monde ? » Corinne Lanoir est professeure à l’Institut protestant de théologie de Paris ; ayant vécu au Nicaragua, au Mexique et autres pays latino-américains, elle parle l’espagnol.

La problématique récurrente à laquelle nos amis Espagnols sont confrontés depuis des années est celle des retraites des pasteurs ou de leurs veuves qui, sous le régime franquiste, n’avaient pas le droit de cotiser à la Sécurité Sociale. Comme nous l’avions signalé lors du précédent rapport (AG du 23 mars 2019), La IEE doit pour chaque cas (même s’ils sont peu nombreux à ce jour) remettre en route un processus complexe, fatiguant et coûteux pour faire valoir sa cause par la voie légale. L’Etoile du Matin s’était fait largement l’écho de ce problème lancinant. C’est pourquoi nous devons poursuivre notre sollicitation de solidarité pour la IEE auprès de nos donateurs.

Pro Hispania est un Association francophone, mais nous tenons à souligner dans ce rapport la fidélité avec laquelle nos amis suisses alémaniques nous soutiennent depuis de longues années. Nous pensons à la Paroisse d’Adliswil, à la paroisse de Thoune, sans oublier la paroisse francophone de Berne, ainsi que le colloque des pasteurs de Berne-Jura-Soleure. Signalons encore que notre Comité s’est réuni à deux reprises chez Sylvette Delessert, à Vufflens-la-Ville, le 8 mars et le 8 novembre 2019.

Fausto Berto, président de PH